Musée à ciel ouvert, Tamanrasset est située dans l’extrême sud de l’Algérie (2000 km d’Alger). Avec une superficie d’environ 540 000 km2, le massif du Hoggar ou l’Ahaggar est dominé par une sorte de plateau baptisé l’Atakor. Le Hoggar est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Trois sommets dominent cette région : Le Tahat (3300 m), l’Ilamane (2780 m) et l’Assekrem (2788 m). Le panorama volcanique du Hoggar est l’un des plus beaux au monde. Gravures rupestres, monuments funéraires, paysages lunaires, ses gueltas aux eaux limpides, Tamanrasset, capitale du Hoggar, offre aux visiteurs un dépaysement total.

La découverte de Tamanrasset comporte plusieurs escales qui en valent le détour.

Assekrem

Assekrem Nessahra Magnifique plateau situé à 80 km au nord de Tamanrasset, en plein cœur du massif de l’Atakor. Un décor volcanique hérissé de pics et d’aiguilles borde ce site. Le plateau de l’Assekrem abrite l’ermitage de Charles de Foucault, petite bâtisse en pierre sèche construite en 1910. Les levers et couchers de soleil, avec leur large palette ocre, sont à couper le souffle. On vient des quatre coins du monde pour assister à ce spectacle unique. On peut passer la nuit dans le refuge de l’Assekrem.

Aguenar

Aguenar Nessahra

Il fait partie de la région naturelle Ouanehellegen, située à une dizaine de kilomètres au nord-est de la ville de Tamanrasset. On peut y visiter de belles gravures rupestres et d’étonnants monuments funéraires.

Guelta d’AfilalGuelta d’Afilal 1 Nessahra

Images de carte postale : bassins naturels (gueltas) scintillants d’eaux cristallines où nagent des petits poissons et lauriers roses ornant les rives basaltiques.

Abalessa

Abalessa Nessahra

C’est une oasis à une centaine de kilomètres de Tamanrasset. Les romains auraient fréquenté l’antique route caravanière. C’est là, dans un fortin, que fut découvert le tombeau de Tin Hinan, la reine des Touaregs. Des empreintes de pièces romaines à l’effigie de Constantin et des lampes romaines ont aussi été mises à jour à cet emplacement.

Tazrouk

Tazrouk Nessahra

A 188 km à l’est de Tamanrasset. Les températures sont très agréables dans cette oasis, durant l’été. Gravures rupestres (bovidés, inscriptions en Tifinagh) et jolis jardins plantés de peupliers et d’abricotiers. A un jet de pierre : sanctuaire néolithique de Tibaridin.

Hirafok

Hirafok Nessahra

1510 km d’altitude, sur l’oued Hirafok. Station de gravures et peintures rupestres au nord de l’Atakor : girafes, autruches, antilopes, chameaux, mouflons, ainsi que des inscriptions libyco-berbères.

La Guelta d’Ahour

La Guelta d’Ahour Nessahra

Station riche en gravures rupestres. On y trouve également le site d’Ouan Tezait supérieur (El Medaforth), qui abrite des fresques animales et à caractère religieux.

Source Tahabort, source du Vichy

Aller à Tamanrasset et ne pas boire une goulée à la source d’eau ‘Tahabort’, c’est un peu comme visiter Paris sans voir la Tour Eiffel. Particularité : c’est une eau gazeuse naturelle. La légende dit que si l’on boit de cette eau, on revient forcément une seconde fois à Tamanrasset. Essayez pour voir !