Ghardaïa ⵟⴰⴳⵀⴻⵔⴷⴰⵢⵜ, capitale de la vallée du M’zab, est une belle destination touristique. Située à 600 km au sud d’Alger, Ghardaïa l’enchanteresse est constituée de cinq villes (ksours) : Ate Izjen (Beni-Isguen) , Tajnint (El Atteuf), Ate Bounour (Bounoura), Ate Mlichet (Melika) et Tagherdait (Ghardaïa). Palmeraies, mosquées, marchés, maisons ocres, oasis… Cap sur la vallée du M’zab pour un séjour inoubliable.

1Le souk de Tgherdaiet (Ghardaïa)

Le souk de Ghardaïa

La place du marché de Ghardaïa, de forme rectangulaire, est entourée d’une galerie d’arcades sous lesquelles se trouve une kyrielle d’échoppes. L’artisanat local s’invite dans ces petits commerces à travers bijoux, tapis, tissus, poterie, articles en cuir… Les étals sont achalandés d’un florilège de dattes. Le souk de Ghardaïa est très animé. Vous y trouverez de jolis souvenirs à rapporter à vos amis.

2Le marché à la criée de Ate Izjen (Beni-Isguen)

M’zab

C’est vraiment une curiosité à ne pas rater. A partir de 16h, ce marché ancestral s’ouvre sur la place Lalla Achou. Pour la petite histoire, on raconte qu’il y a fort longtemps, cette femme avait offert ce terrain à la communauté pour se faire pardonner d’être arrivée en retard à la prière. Le marché aux enchères de Beni-Isguen – sorte de marché aux puces – est animé par des « commissaires-priseurs ». Tout s’y vend : bric-à-brac, anciens tapis, ustensiles de cuisine, robinetterie, fripes. Ce marché, qui fait partie de l’histoire et du patrimoine de Beni-Isguen, ouvre tous les jours à l’exception des vendredis et des jours fériés.




3Le Kser de Ate Izjen (Beni-Isguen)

Cette cité millénaire est construite en amphithéâtre. Beni-Isguen est bordée de remparts. Des écriteaux rappellent les interdictions : fumer, prendre des photos, se balader en bermuda ou débardeur. Des guides sont disponibles à l’entrée de la ville. Arpentez la cité jusqu’à son sommet à flanc de collines. Point culminant de cette cité : la tour Cheikh Belhadj ou tour Boulila, construite au 16e siècle en une seule nuit, selon la légende. Admirez également la palmeraie de Beni-Isguen, qui se déploie tout au long de oued N’tissa.

4Les palmeraies luxuriantes

Une balade dans l’une des nombreuses palmeraies de Ghardaïa s’impose. Un paradis végétal, plein de fraîcheur vous attend. Outre les palmiers donnant les délicieuses « Deglet Nour », dattes mielleuses à souhait, des arbres fruitiers produisent des oranges, citrons, grenades, figues, certifiés bios. Goût divin ! Observez également le système ingénieux d’irrigation. Cette technique communautaire est très ancienne.

5Tajnint (El Atteuf), la doyenne des ksours

Surnommée « la mère de tous les ksours », El Atteuf est la première ville édifiée dans la vallée du M’zab. Cette ville authentique, qui abrite la mosquée de Cheikh Sidi Brahim, a inspiré Le Corbusier dans sa conception de la chapelle de Ronchamps, en Haute-Saône (France) en 1955.

6Excursion dans les dunes de Sebseb

Prévoir une sortie dans les dunes de Sebseb en passant par les oasis de Metlili. Les dunes aux tons ocres y sont féeriques !

7Balade en dromadaire

Et n’oubliez pas de faire une promenade à dos de dromadaire sur les dunes de sable. Ne manquez pas non plus de vous installer sous une khaïma traditionnelle pour siroter un thé préparé à la braise.