La perspective d’une réouverture prochaine des frontières de l’Algérie et la reprise des vols d’Air Algérie ne semble pas à l’ordre du jour compte tenu de la situation épidémique en Europe.

C’est ce qu’a laissé entendre ce mercredi le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique et président de l’Ordre des médecins, qui considère cette éventualité comme « inenvisageable ».

« Compte tenu de la situation qui sévit en Europe avec cette troisième vague qui est plus importante que les précédentes, envisager des vols réguliers est un risque qu’on fera courir à l’ensemble de la population », a estimé le Dr Bekkat Berkani dans un entretien accordé au site Visa-Algérie, appelant dans ce cadre à préserver la « stabilité » sanitaire que vit l’Algérie.

« Nous sommes en situation de stabilité, il faut la préserver. Les opérations de rapatriement, c’est une nécessité absolue, mais une reprise des vols à l’international est pour le moment inenvisageable », a affirmé le membre du comité scientifique, ajoutant cependant que « la situation est évolutive selon la situation pandémique. »

« La reprise du trafic international reste problématique. Il ne faut pas oublier que les premiers cas de contamination en Algérie sont arrivés par des émigrés », rappelle le Dr. Bekkat Berkani. « Il faut attendre quelques mois pour voir comment les choses se passent. Avec l’avènement des vaccins, c’est une affaire de quelques mois », souligne le président de l’Ordre des médecins.