La guerre entre les taxis et les VTC arrive en Algérie. Les chauffeurs de taxi de la wilaya d’Alger entament une grève illimitée à partir de dimanche 3 novembre, annonce un communiqué publié sur la page spécialisée Info Trafic Algérie.

Dans un communiqué rendu public ce samedi, les taxieurs de la wilaya d’Alger, ont annoncé qu’ils vont entamé une grève illimitée à partir de demain dimanche 3 novembre 2019.


2019 11 02 e1572685688816 Nessahra
Les revendications formulées par les taxieurs d’Alger

Un rassemblement de protestation des taxieurs est prévu demain devant la direction des transports de la wilaya d’Alger à El Biar. Les taxieurs demandent : l’annulation des licences des Moudjahidines, l’annulation des applications des taxis VTC et la révision du tarif B de leurs courses.

  • Yassir, lancée en octobre 2017 par des ingénieurs algériens a dépassé le million de téléchargements. Après la Tunisie,  Elle s’est implantée en juin dernier au Maroc.
  • Wesselni, lancée en novembre 2017 : plus de 10 000 téléchargements.
  • Tem:Tem, lancée en février 2018 : plus de 100 000 téléchargements. La société vient de lever 4 millions d’euros aux Luxembourg pour financer son développement en Algérie.
  • Coursa, lancée en avril 2018 : plus de 100 000 téléchargements.
  • AMIR, lancée en mai 2018 : plus de 50 000 téléchargements.
  • Tymô, lancée en décembre 2018 : plus de 10 000 téléchargements.
  • Careem, filiale au Moyen-Orient du géant américain Uber, et le français Heetch viennent d’arriver sur le marché.