Des maisons blanches, des ruelles étroites qui descendent en cascade jusqu’à la Méditerranée… La Casbah d’Alger a toujours attiré des milliers de touristes venus du monde entier.

Ils sont moins nombreux toutefois à l’explorer cette année, les rues d’Alger étant livrées deux fois par semaine aux manifestants. Nos reporters se sont rendues dans la Casbah, incarnation de la splendeur du patrimoine algérien comme des maux de sa société.

La Casbah d’Alger, communément appelée la Casbah (Al-qaṣabah?, « la citadelle »), correspond à la vieille ville ou médina d’Alger, capitale de l’Algérie, dont elle forme un quartier historique inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis 1992. Administrativement, elle est située dans la commune de Casbah, au sein de la wilaya d’Alger.