Le Salon national des dérivés du palmier-dattier qui se poursuit à Biskra, a enregistré un engouement particulier du public au stand de la kachabia pour acquérir ce pardessus de fabrication artisanale, a-t-on constaté avant-hier jeudi.

La kachabia, une tenue traditionnelle présentée sous différents modèles pour adultes et petits, tissée en pure laine ou wbar (poils de chameau), a particulièrement intéressé les visiteurs. Pour l’artisan Badreddine Hafani de M’sila, le modèle modernisé de kachabia coupée attire particulièrement en période d’hiver les jeunes surtout ceux résidant à l’étranger.

Selon un des artisans de l’atelier de tissage traditionnel à Boussaâda, les divers modèles répondent aux goûts multiples d’une clientèle éparpillée à l’échelle nationale et non plus limitée à des régions particulières. Mme Djazia, visiteuse du salon et habitant une wilaya du centre du pays, considère qu’habiller ses garçons de kachabia, qu’elle trouve élégante, permet d’afficher son attachement à l’identité nationale et de contribuer à la préservation d’une tenue traditionnelle authentique.

Le salon des dérivés du palmier-dattier et cadeaux souvenirs, qui se tient à la maison de l’artisanat traditionnel, réunit jusqu’au 4 janvier, 65 artisans de plusieurs wilayas. Il est organisé par la Chambre de l’artisanat traditionnel et métiers (CAM) et la direction locale du tourisme et de l’artisanat.