fbpx

Coronavirus : L’Algérie parmi les pays les plus touchés en Afrique

213

L’Algérie enregistre depuis quelques jours une hausse record de contaminations au nouveau coronavirus. Au dernier bilan global, 12 685 cas infectés ont été enregistrés depuis l’apparition de la pandémie dans le pays.

En effet, l’Algérie est l’un des pays africains les plus touchés par la pandémie de coronavirus. Sur les 12 685 cas de contamination recensés, le pays déplore 885 décès. C’est le taux de mortalité le plus élevé sur le continent noir. Notons que depuis l’apparition de la pandémie, l’Afrique a enregistré 9 485 décès sur 371 600 cas confirmés positifs.

La faute à un « relâchement » et à « une sorte de laisser-aller » de la population, estime le président du Conseil l’Ordre des médecins Mohamed Bekkat. En particulier selon lui dans les préfectures de Sétif et Biskra.

Le médecin note une différence de comportement entre les habitants de la capitale Alger et le reste du pays, où la population « ne respecte pas les gestes barrières » depuis qu’un partie des mesures de confinement les plus strictes ont été levées, dit-il.

Cette levée a pourtant été très progressive. Une partie des commerces a rouvert le 7 juin en Algérie, puis une partie des transports urbains a repris l’activité le 14 juin. Mais le couvre-feu a été maintenu dans 29 des 48 préfectures du pays, dont celle d’Alger. Et cela au moins jusqu’au 29 juin.

L’État doit apporter une « réaction forte », selon le président de l’Ordre des Médecins. Le port du masque reste toutefois obligatoire et son absence est punie de fortes amendes.

Face à ce pic de nouveau cas le président de l’Ordre des médecins appelle l’État à une « réaction forte », afin que tous les efforts consentis jusqu’à présent pour endiguer l’épidémie ne soient pas en vain.