Dans le dernier classement des passeports établi au début de cette année, le passeport algérien peine à améliorer son classement, en se positionnant à la 92eme place au Classement Henley des passeports les plus puissants pour 2020 sur une liste de 107 pays, avec un score de 50 points.

Selon ce classement, l’Algérie a perdu une place, par rapport au classement du dernier trimestre de l’année 2019, après avoir gagné trois places au courant de la même année. Le passeport algérien donne accès à seulement 50 destinations sans un visa préalable, précise la même source.

A signalé que le passeport algérien n’a pas cessé de perdre des points dans ce classement des passeports les plus puissants dans le monde est cela depuis 2006, ou il a été à la 74e position, enregistrant la plus mauvaise place en 2015, où il était à la 94e position.

Les pays, voisins à l’instar de la Tunisie, est classé à la 74e place, et donne accès à 69 destinations sans visa. Quant au passeport marocain, il est placé à la 80e place donnant accès sans visa à 63 pays.

Les pays de l’Asie poursuivent leur domination du classement, notamment le Japon qui garde sa première place pour la troisième année consécutive, il est suivi de Singapour et la Corée de Sud. Par ailleurs, en queue du classement, figure la Syrie, l’Irak et l’Afghanistan.

Pour précision, le Henley Passport Index est le classement original de tous les passeports du monde en fonction du nombre de destinations auxquelles leurs titulaires peuvent accéder sans visa préalable. Le classement est basé sur des données exclusives de l’International Air Transport Association (IATA), qui gère la base de données d’informations sur les voyages, la plus vaste et la plus précise au monde, et amélioré par les recherches en cours du département de recherche Henley & Partners.