Le tourisme de montagne connaît un essor en Algérie, en dépit du manque d’infrastructures hôtelières. Des sites célèbres comme Chréa et Tikjda sont régulièrement visités par les touristes locaux, qui redécouvrent ou découvrent leur pays.

D’autres sites commencent à attirer des groupes de jeunes à la recherche de l’aventure, comme les Babors, à cheval entre les wilayas de Setif et Bejaia, longtemps inaccessibles pour des raisons de sécurité.

La région était un fief des groupes terroristes dans les années 1990 et une partie des années 2000. Après l’amélioration de la sécurité, les Babors qui culminent à 2004 m d’altitude attirent de plus en plus de touristes. Même en cette période hivernale où la neige couvre les sommets de cette magnifique région avec ses forêts et son air pur.

Ainsi, des Algériens se sont filmés en train de marcher dans les monts de Babors. Une vidéo de deux minutes diffusée par la chaîne Youtube « Al Bordj Alaan » montre une perspective à la première personne de jeunes de Ras El Oued (w. Sétif) se réveiller dans des tentes et entamer une marche dans un paysage recouvert de neige. Les images sont époustouflantes.




Une autre vidéo montre un groupe de jeunes venus d’Ain M’lila pour camper dans cette région. Au lendemain de leur arrivée sur les lieux et après une nuit passée sous les cèdres, ils se réveillent sous un manteau blanc de neige, avant de commencer une balade dans les environs de leur lieu de campement.

Ce genre d’escapade n’est cependant pas sans risque. Une vaste opération de recherche effectuée dans la nuit de samedi à dimanche sur les hauteurs du Mont Babor a permis l’évacuation de seize personnes dont une famille de six en camping dans la région, rapporte l’agence officielle APS ce dimanche.

Les 16 touristes (10 de Sétif et 6 d’Annaba) retrouvés sains et saufs ont été ainsi évacués vers la ville de Babor, à 42 km au nord de Sétif, et pris en charge par les services de l’APC de Babor, précise la même source.