Aziz Hadj Aissa, le maître des serpents à Ghardaïa

En Algérie, que ce soient des serpents venimeux ou des scorpions, le désert abrite des dizaines de reptiles. Certains sont classés en tant qu’espèces en voie de disparition. Un homme les collecte pour les conserver dans un zoo. Aziz Hadj Aissa espère que son travail inspirera les habitants de son pays à mieux protéger la faune.

Dans le coeur du désert algérien, Aziz Hadj Aissa s’occupe de ses animaux. Ces cobras et ces scorpions font partie des reptiles qu’il protège. Aziz espère trouver davantage de ces espèces pour les garder et les conserver ici.

“J’ai un très grand rêve et ce projet de zoo en fait partie et j’ai commencé toute la structure moi-même jusqu’à ce que le “parc à reptiles” devienne connu nationalement et même internationalement.” – Aziz Hadj Aissa

Le Zoo de reptiles, l’idee de Aziz Hadj Aissa

L’idée du zoo est apparue en 2003. Depuis, Aziz a capturé une série d’espèces dont l’existence était encore méconnue en Algérie. Aziz a gagné le respect de Ghardaïa. Il espère pouvoir inspirer les jeunes, leur donner de l’espoir dans leurs rêves et de travailler dur pour les réaliser.